Visitez Waldata.fr : Logiciels de Bourse et d'analyse technique
  S'identifier  
Menu d'accueil


Encyclopédie Boursiepdia contient :
792définitions
1254Graphiques
2528Vidéos*
3452Newsletters*
* réservé au Service +

l Etre informé
 Pourquoi Boursipedia?
 Revue de presse
 Interview

 Logiciel Bourse et Trading
 Avis utilisateurs

Accès Service Plus*
réservé aux abonnés
M'inscrire gratuitement


Mot les plus populaires
Statistique de recherche
 

Statistique : Mot les plus populaires

Ehler Fisher Transformation (EFT) (1840)
99.4594594594595%
Filtre de Kalman (1050)
56.7567567567568%
Moyennes mobiles exponentielles (MME) (908)
49.0810810810811%
RSI (Relative Strength Index) (881)
47.6216216216216%
Stochastique Pondérée Moyen Terme (STPMT) (840)
45.4054054054054%
Indicateurs d'Elan (814)
44%
AMF autorité des marchés de financiers (799)
43.1891891891892%
Action à dividende prioritaire (764)
41.2972972972973%
Variance (751)
40.5945945945946%
MACD (Moving Average Convergence Divergence) (705)
38.1081081081081%

Logiciels de bourse, formation a la bourse, analyse et gestion portefeuille

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - X - X - Y - Z

Centre de recherche

Rechercher dans : titre définition
Résultats de recherche
1 / 792 définitions trouvées

KST ( Know Sure Thing )

Description

Le KST est un indicateur dérivé de Rate Of Change, développé par Martin Pring et présenté dans son livre « Le Momentum » cet indicateur a pour but de superposer dans un seul indicateur plusieurs cycles de marché. Le marché évolue selon plusieurs tendances qui se développent au même moment. Ainsi, les micros-tendances qui se développent en intraday font partie des tendances plus longues qui se développent sur plusieurs jours. Les tendances en quotidien sont elles-mêmes une partie intégrante des tendances majeures qui prennent des semaines et des mois pour se développer. En fonction de période de calcul choisit l’indicateur de Momentum ou de ROC, permets de mesurer la vitesse de progression d’une de ces tendances et ne permets pas d’avoir un vue d’ensemble sur la tendance globale. Pour cela il faudrait analyser plusieurs ROC simultanément, mais ça reste un travail fastidieux. C'est pourquoi Martin Pring a créé le KST qui est la somme pondérée des moyennes mobiles de quatre indicateurs de ROC de période différente. Les pondérations sont faites en fonction de leur longueur respective. Plus l’horizon de temps est important, plus on affecte un coefficient important.

Méthode de Calcul

1 °) On calcul 4 indicateurs Rate of change de période différente. Roc 1 = RateOfChange (Cours, Periode 1) Roc 2 = RateOfChange (Cours, Periode 2) Roc 3 = RateOfChange (Cours, Periode 3) Roc 4 = RateOfChange (Cours, Periode 4) Ici le ROC est calculé comme suite : ROC = (Prix de clôture du jour/Prix de Clôture d'il y a n jours -1) *100 « n » est défini par le paramètre « Période ». Ainsi, si la Période 1 est égale à 3, le ROC 1 représente la différence de prix entre le dernier cours et le cours 3 bars en arrière. 2 °) Pour chaque indicateur Rate of Change obtenu, on calcul une moyenne mobile de même période que le ROC lui-même. Moyenne de ROC 1 = Moyenne mobile exponentielle (Roc 1, Periode 1) Moyenne de ROC 2 = Moyenne mobile exponentielle (Roc 2, Periode 2) Moyenne de ROC 3 = Moyenne mobile exponentielle (Roc 3, Periode 3) Moyenne de ROC 4 = Moyenne mobile exponentielle (Roc 4, Periode 4) 3 °) Pour obtenir l’indicateur KST on prend la somme des 4 moyennes, pondéré par un coefficient croissent : KST = (Moyenne de ROC 1 * 1) + (Moyenne de ROC 2 * 2) + (Moyenne de ROC 2 * 3) + (Moyenne de ROC 2 * 4)

Analyse

L’indicateur de KST s’interprète de la même façon que ROC et le Momentum, mais les signaux lances par l’indicateur mettent en évidence des retournements majeurs de tendances sur les prix. Selon son créateur, le KST offre 3 niveaux décisionnels : lorsque l’indicateur se retourne lorsque l’indicateur croise sa moyenne mobile lorsque la moyenne mobile change de sens. Pour l’auteur le signal de croisement de l’indicateur avec sa moyenne mobile représente le meilleur compromis entre les qualités de timing et la minoration de faux signaux. Ainsi, le signal haussier apparaît lorsque le KST est négatif et croisse à la hausse sa moyenne mobile. Inversement, le signal baissier sera donné par le KST positif, qui croise à la baisse sa moyenne mobile.



Lire ou Poster les Avis sur le sujet
m'identifier ou m'inscrire

Copyright Boursipedia©




webmaster@boursipedia.com
© 2009 - Boursipedia est une marque déposée
Avertissement Légal -
Vie privée